La maçonnerie est l'art de bâtir une construction  par assemblage de matériaux élémentaires liés de manière non réversible. C'est l'art du maçon par définition.

Béton

Mélange homogène de granulats et de ciment, d'une granulométrie variant de 2 mm à 16 mm et d'un dosage plus ou moins fort suivant l'ouvrage à réaliser

Béton armé

Association du béton et d'une structure métallique tel que poteaux, poutres, chaînages, treillis soudé

Bidim

Fibre anti-racine utilisée dans la construction des drains.

Boisseau

Elément préfabriqué en terre cuite ou en béton de pouzzolane utilisé pour la réalisation de conduit de cheminée ou de ventilation.

Chape

Ouvrage au sol, en mortier de sable et ciment, tiré à la règle. On distingue :
- Chape lissée au ciment,
- Chape lissée,
bouchardée, (Bouchardé : Se dit d'un motif réalisé à l'aide d'une roulette)
- Chape support
de carrelage ou de moquette

 

Dalle

Il existe plusieurs types de dalles ou planchers :
- Dalle sur hérisson, coulée à même le sol sur un empierrement (terrasse, garage,...)
- Dalle pleine, réalisée par coffrage sur toute sa surface, ferraillée puis coulée; son épaisseur varie selon sa portée et la charge désirée.
- Dalle préfabriquée :
   *avec pré-dalles d'une largeur minimum de 0,60 m; elles sont commandées et fabriquées sur mesure en usine..
   * avec poutrelles et hourdis en aggloméré, l'épaisseur des hourdis (12, 16 ou 20cm) variant en fonction de la portée et de la charge demandée.

 

Drain

Le drain sert à canaliser l'eau afin d'éviter qu'elle ne s'infiltre à l'intérieur de l'habitat. Il est composé d'une protection étanche contre les murs, d'un caniveau en pied de mur, d'un tuyau de drain enroulé d'un bidim et d'un empierrement d'une épaisseur minimum de 0,60 m.
Le drain sert aussi d'épandage aux eaux de sortie des fosses sceptiques.

Mortier

Mélange homogène de sable, de ciment ou chaux, et d’eau. Il est employé pour tout élément de maçonnerie.(mortier de pose pour le carrelage, chape, enduit, montage des agglos…).

Mur banché :

Utilisé souvent en murs de fondation et de soutènement, mais de plus en plus souvent également en murs de façades et de refends.
Il est réalisé à l'aide d'un coffrage vertical sur les deux faces, puis coulé de béton enrobant tout type d'armature nécessaire (treillis soudé, poteaux, linteaux...) et vibré. Le vide des ouvertures éventuelles (portes, fenêtres...) est coffré et mis en place avant la fermeture du coffrage.
                                

Seuil

Le seuil, ainsi que l'appui de fenêtre, est un élément de maçonnerie qui se situe dans la partie basse d'une ouverture (porte d'entrée, porte-fenêtre, porte de garage). Incliné vers l'extérieur, il évite les infiltrations d'eau de pluie et apporte un confort d'accès à l'habitation.
Il peut être coulé puis lissé sur place au
mortier de ciment, gris ou blanc, ou composé de briques réfractaires, carreaux de grés ou de terre cuite, d'ardoise, de marbre, de pierre ou de tout autre matériau résistant au gel et au passage intensif.

Semelle

Une semelle est constituée d'un béton de propreté faiblement dosé et d'une armature filante enrobée dans un béton bien dosé d'une épaisseur minimum de 20 cm.                                    


Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants :
Mozilla FirefoxInternet Explorer
Mentions légales